Rédaction de thèse sous LateX

Pour bien commencer

Pour trouver toutes les informations fiables

  • Ne pas oublier la documentation de la distribution sur votre ordinateur. Sous *nix utiliser la commande texdoctk, une interface graphique pour accéder à la documentation (si la TDS a été respectée !).

Forum et liste de discussion

Des documents très fournis et au contenu validé sur les forums

Quelques présentations faites par des experts

Des livres

  • Le TeXbook de Donald E. Knuth, v.f. de Jean-Côme Charpentier, ed. Vuibert, Paris, 2003. TeX a été developpé par un informaticien de renommée mondiale : D.E. Knuth. Le livre de référence pour comprendre TeX.
  • LaTeX Companion de Frank Mittelbach et Michel Goossens, v.f. J. André, B. Belet, J.-C. Charpentier, J.-M. Hufflen et Y. Soulet, ed. Pearson Education, 2006. La référence LaTeX. Tous les packages officiels y sont décrits. (V.o. disponible à l'IUT Lannion, malheureusement pas à la BU Sciences (pour l'instant) en version anglaise.)
  • Latex pour l'impatient de Céline Chevalier. Très clair et très pratique pour débuter, pour moins de 10 euros. (Disponible à la BU 005.3 Latex CHE Y21780.)

Typographie

Les réglages sous LaTeX suivent des règles typographiques mais la typographie n'est pas que cela. Pour savoir utiliser les majuscules, écrire deuxième…

Rédaction de thèse sous LateX

La classe ietrthese, créée par Jean-Yves Baudais n'est plus maintenue depuis janvier 2010 et n'a plus de raison d'être depuis le changement des chartes graphiques puisque l'objet de cette classe était principalement de faire la page de garde (en version non officielle).

Quelques conseils (latex2e)

  • Document maître : classe book.
  • Packages indispensables : fontenc avec lmodern ou fourier pour les polices, inputenc pour l'encodage d'entrée à préciser en paramètre de la classe, geometry pour la mise en page, amsmath, amsfonts, amssymb, bbm et array pour les mathématiques, babel pour la langue et à charger en dernier.
  • Le package setspace et ses commandes \onehalfspacing et \singlespacing pour gérer l'espacement interligne.
  • Le package fancyhdr pour redéfinir le style des pages.
  • Le package hyperref pour la version électronique du document. Commande utile : \phantomsection.
  • La commande \cleardoublepage associée à \addcontentsline{toc}{chapter}{\listfigurename}, \addcontentsline{toc}{chapter}{\listtablename}, \addcontentsline{toc}{chapter}{\bibname}, avec en plus \thispagestyle{empty} pour avoir des pages vides vraiment vides.
  • Le caractère ~ pour l'espace insécable : avant la ponctuation haute, entre le nombre et le symbole d'unité… mais ça c'est de la typographie.